Sélectionner une page

Si le résultat de l’élection présidentielle de 2016 vous a désillusionné face à la démocratie américaine, vous imaginez que bon nombre d’américains ont songé à déménager au Canada.
Après tout, c’est un pays où les soins de santé sont universels, les gens sont amicaux, et le premier ministre Justin Trudeau explique l’informatique quantique juste pour rire.
Mais il est difficile de devenir citoyen canadien: vous devez vivre au Canada pendant au moins six ans, adopter le meilleur comportement possible et connaître une ou deux choses sur le pays que vous appellerez bientôt votre pays.

Pour ceux qui veulent se rendre dans le Nord, voici comment s’ y rendre.

Avant de faire une demande de citoyenneté, répondez à un court questionnaire pour savoir si vous êtes déjà Canadien.
Le gouvernement énonce plusieurs conditions à respecter pour être citoyen, même si vous n’ y êtes pas né, dont bon nombre dépendent de la citoyenneté de vos parents. Peut-être que vous avez secrètement hérité de leur statut à un moment donné.

  • Avoir au moins 18 ans.
    Les mineurs doivent avoir un parent ou un tuteur légal pour remplir la demande; ils doivent être résidents permanents au Canada (plus de détails à ce sujet plus tard); et le parent doit être citoyen canadien ou en faire la demande en même temps.

 

Le Canada a un système accéléré d’immigration appelé Entrée express. C’est la façon dont les travailleurs qualifiés se reconvertissent dans un rôle au pays.Tous les candidats inscrits au concours Express Entry reçoivent des notes spécifiques en fonction de leurs talents et de leurs perspectives d’emploi spécifiques, puis sont classés parmi les autres candidats. Ceux qui se classent en tête du classement sont invités à devenir résidents permanents.

Avoir une résidence permanente au Canada.
Pour devenir résident permanent, les gens peuvent choisir entre plusieurs avenues. Ils peuvent présenter une demande dans la province de leur choix, suivre une voie d’entrepreneur spéciale, obtenir de l’aide d’un membre de leur famille ou d’un conjoint qui vit au Canada, ou passer par le Québec, qui a des exigences particulières en matière d’immigration.
Les résidents permanents ont droit à une assurance-maladie et peuvent travailler, étudier et voyager n’importe où au Canada. Vous ne pouvez tout simplement pas voter, vous présenter aux élections ou occuper certains postes avec une cote de sécurité élevée.

 

 

  • Déclarez votre intention de résider.
    Si vous êtes invité à devenir résident permanent, vous devez confirmer votre intention de rester canadien. Le gouvernement définit la résidence permanente comme le fait de vivre au Canada pendant au moins deux ans au cours d’une période de cinq ans. Si vous ne passez pas autant de temps à l’intérieur des frontières, vous pourriez perdre votre statut de résident permanent.
    Si vous ne vivez pas au Canada, vous devez travailler à l’extérieur du Canada en tant qu’agent public connu sous le nom de fonctionnaire de la Couronne ou vivre à l’étranger avec certains membres de votre famille qui sont des fonctionnaires de la Couronne.

 

  • Passez six ans dans cette résidence.
    Les résidents permanents ne deviennent pas toujours citoyens. La barre de la citoyenneté est plus haute.
    Si vous vivez au Canada, vous devez avoir été résident permanent et physiquement présent au Canada pendant au moins 1 460 jours (quatre périodes de 365 jours) au cours des six années précédant immédiatement la date de votre demande.
    Vous devez également être présent pendant 183 jours (demi par année) au cours de chacune des quatre années civiles qui sont entièrement ou partiellement comprises dans les six années précédant la date de la demande.
    Autrement dit, votre séjour au Canada doit demeurer relativement constant.

 

  • Fournissez votre déclaration de revenus.
    Comme pour l’exigence de résidence, vous devez être en mesure de produire une déclaration de revenus pour une période de quatre ans au cours des six années précédant la date de votre demande.
    En gros, ils veulent voir si votre travail est légal.
    Parler français ou anglais.
  • Avec des dizaines d’autres pays, le Canada a deux langues officielles: le français et l’anglais.
    Pour devenir citoyen, il suffit d’en connaître une. Vous n’avez pas besoin d’être bilingue, mais juste de parler assez pour faire des bavardages, donner des directives, utiliser la grammaire de base et bien connaître votre vocabulaire pour vous décrire.
    Vous enverrez des documents écrits avec votre demande, mais un agent de la citoyenneté fera le dernier appel, que votre français ou votre anglais soit à la hauteur.

  • Connaître une chose ou deux sur le Canada.
    Vous devriez sans doute de toute façon revoir votre histoire canadienne, mais le gouvernement fait aussi un questionnaire officiel à l’intention des candidats sur l’histoire, les valeurs, les institutions et les symboles du Canada.
    Vous passez le test si vous avez entre 16 et 64 ans. Habituellement, il s’agit d’un examen écrit, mais l’agent de la citoyenneté peut aussi poser des questions oralement.
    Sachez pourquoi votre demande pourrait être refusée.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles votre passé pourrait vous empêcher de devenir citoyen canadien.
Par exemple, le gouvernement ne se soucie pas d’accorder la citoyenneté aux personnes qui ont commis un crime dans les quatre ans suivant la présentation de leur demande ou qui sont jugées pour un crime.
Il précise également que les personnes incarcérées ne peuvent pas utiliser leur peine pour devenir une résidence permanente. (Cela ne correspond pas tout à fait à l’intention de résider.)
Investissez dans des vêtements durables pour votre climat local.

Le Canada est le deuxième plus grand pays au monde, derrière la Russie.

Le Canada est le deuxième plus grand pays au monde, derrière la Russie. Par conséquent, il n’ y a pas de « climat canadien » singulier, même si les gens peuvent penser qu’il fait froid la plupart du temps.
Selon la proximité de la côte de la Colombie-Britannique, par exemple, le printemps peut commencer dès février et les températures estivales peuvent monter jusqu’aux années 90.
Donc, si vous cherchez un endroit où résider de façon permanente, faites des recherches sur le temps qu’il fait. Vous ne gaspillerez pas d’argent ou d’espace en achetant des articles inutiles.
Profitez des coutumes de votre nouvelle vie.

Maintenant que vous avez quitté votre pays d’origine, adoptez ce qui rend le Canada unique.
De nombreux Canadiens manifestent une profonde affection pour Tim Hortons, l’argot décalé, les ambassadeurs des célébrités et le hockey.
Personne ne s’attendra à ce que vous plongiez tête baissée dans ce nouveau monde, mais si vous voulez devenir un véritable citoyen, les exigences formelles ne sont qu’un début.